Présentation de l’auteur par le Professeur Sleim Ammar

Le professeur Sleim Ammar

 

 Regaya Bouraoui

 Voyageur    inouï

                                       Par le Professeur Sleim Ammar* 

 

Parcourant    sans    répit  les    terres    et    les  lieux
à      travers    des  périples  hardis    et    merveilleux
Un        très            grand            voyageur    déroutant,
inouï  que  ce monstre  sacré,  Regaya  Bouraoui !!!
Un vrai globe-trotter qui frise la légende :
Périples à travers des contrées disparates
Où les pires contrastes de bout en bout éclatent
Mais un monde restant après tout merveilleux
Quels que soient les orages qui grondent dans ses cieux
Bouraoui Regaya, le fils d’un chef de train
Ecrit dès son jeune âge un parfait boute-en-train
Car s’identifiant aussitôt à son père
Qui voyageait déjà beaucoup à sa manière
A son contact, le fils prenait goût aux voyages
Dont il allait rêver et dès son plus jeune âge :
Un conditionnement de type pavlovien
Qui va marquer l’enfant par les grands va-et-vient
Mais Bouraoui devint aussi un voyageur
De par ses études primaires et supérieures
Aussi, de Ksar Hellal et Tébourba à Khaznadar
Il ira à Toulouse et Bordeaux sur le tard
Tout en pérégrinant encore en Algérie
Avant que d’engranger les pays en série
Chimiste, Rugbyman, ingénieur agronome
Bouraoui Regaya un drôle et bonhomme
Parle donc couramment français, anglais, allemand
En plus de l’arabe tout naturellement
Plus tard, un grand cursus au plan professionnel
Sera diversifié à son tour de plus belle
Faisant de Bouraoui un parfait touche-à-tout
Dont le goût des voyages sera le grand atout
Un homme pragmatique à l’esprit créatif
Est un entrepreneur fort imaginatif
Qui n’aura de cesse de sillonner le monde
En y puisant souvent quelques leçons profondes
Tout en collectionnant monnaies et objets d’art
Des timbres et médailles exposées sur le tard
Par ailleurs, mélomane un tantinet artiste
Pétri d’expériences et restant pacifiste
Nous livrant sur le monde ainsi quelques regards
Pénétrants, percutants et à bien des égards
Après plusieurs  ouvrages qui le scrutent
Voilà donc Regaya qui vise un autre but
Celui de nous mener avec lui dans un monde
Brillant de mille feux jour et nuit à la ronde
Ce faisant, il suit cet exemple classique
De voyageurs connus sur le plan historique
Grecs, Arabes, Italiens, Portugais, Espagnols
Et dont les entreprises ont été un peu folles
Mais qui vont transformer dorénavant le monde
De façon imprévue, décisive et profonde
Bouraoui livre ici dans ses  ouvrages
Sur des périples qui sont autant de mirages
Pour ceux qui ignorent les pays en question
Et vont les découvrir par l’imagination
Cinq  grands continents sont ainsi visités
Tout au long de parcours parfois inusités
Hong Kong, Macao, surtout Inde et Népal
Avec un long séjour qui fut un régal
Au continent indien, vaste monde pluriel
Plein d’attraits, de contrastes, une riche kyrielle
De mœurs, d’opinions, de formes et de couleurs
D’attrayants paysages, de parfums et d’odeurs
Et en face, Hong Kong dont l’actualité
A chanté la grandeur qui est fort méritée
Le Yémen bienheureux, la Syrie, le Liban
Aux côtés d’Istanbul qui va ferme le ban
Des pays visités à quatre ou cinq reprises
Tant leur immense attrait restait toujours de mise
Istanbul, carrefour de trois grands continents
Qui conserve toujours un charme étonnant
Le Liban qu’on semble vouloir un jour détruire
Et qui – miraculé – va donc se reconstruite
Un oasis de paix pour notre humanité
Dans un site enchanteur plein de sérénité
Et voici à et là pêle-mêle l’Afrique
Avec ses couleurs et ses traits exotiques
Le Mali, le Niger, Le Kenya, les Seychelles
Que Bouraoui insiste à revoir de plus belles
Et l’éternelle Egypte dix fois revisité
Avec le Sénégal qu’on ne veut plus quitté
Et la Côte-d’Ivoire avec ses grands contrastes
Et ses mille facettes, ses tribus et ses fastes
Avec des aventures et des désagréments
Qu’on ne peut éviter tout naturellement
Déraillement de train est toujours suspicion
De par sa caméra d’être encore un espion
Bouraoui cependant, serein à toute épreuve
Aura toujours le chic de refaire peau neuve
Mais notre ami qui n’est plus un chérubin
S’engage enfin dans son périple maghrébin
Non sans quelque chaleur, voire quelque passion
Toujours avec sagesse, sans précipitation
Dans le Sud tunisien ce sont des randonnés
Livrées avec brio tout au long de l’année
Algérie et Maroc lui offrant l’occasion
De montrer sa ferveur et sa grande passion
Et en Amérique, Chili et Bolivie
Avec l’Argentine vous donnent aussi l’envie
De ce périple-là qui, avec le Brésil
Reste encore un plaisir pour les gens difficiles
Périples éprouvants dont notre voyageur
Relate les étapes, la peine et le bonheur
Notamment quand on l’a pris un jour
Et qu’il ne trouva comme seule solution
Que d’exhiber son titre de super rugbyman
Ce qui devient pour lui une céleste manne
Chef de fédération, qui plus est à Tunis
Et voilà le rugby qui entre alors en lice !!
Auprès d’un chef de poste, un très grand supporter
De ce sport fort connu par-delà les frontières
Et qui finalement va tirer Bouraoui
De ce mauvais pétrin tout à fait inouï
Ainsi entre tant d’autres, cette mésaventure
Prouve que voyager n’est pas une sinécure
Et voici l’Europe où c’est l’Andalousie
Qui va faire mourir un peu de jalousie
Puis ce sera Chypre, aux confins orientaux
Que l’Islam a hissée sur les fonts baptismaux
Pour revenir à l’Ouest dans la féérique Andorre
Que Bouraoui visite encore et encore
Pourquoi nous nous devons à présent de conclure
Pour rappeler à tous cet esprit d’ouverture
Que fera rayonner de partout notre auteur
Comme pour ses talents, sa verve et son ardeur
Sa chaleur humaine et sa grande bonté
Qui découlent de son universalité
Et qui rappellent à tout l’esprit de tolérance
Induit à cout sûr par autant d’expériences
Enfin pour conclure, remercions l’auteur
De nous avoir instruits avec tant de bonheur
Tout en nous octroyant intérêt et plaisir
Marquant durablement nos plus beaux souvenirs

*Membre du C.I.G.V. de Tunisie (Club International des Grands Voyageurs)Professeur en médecine, psychiatre, poète érudit, historien de la médecine

 

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply